À propos
du CQTS

Notre mission

Un Québec sans tabac. Voilà la vision audacieuse du Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS). Depuis 1976, nous avons parcouru beaucoup de chemin et continuerons de paver la voie en mobilisant et rassemblant les acteurs de divers milieux afin d’enrayer la première cause de mortalité évitable au Québec, le tabagisme. Nous sommes aussi plus engagés que jamais à prévenir la consommation du cannabis et des produits de vapotage chez les jeunes.

Forts de notre victoire historique contre les cigarettières canadiennes dans le cadre du recours collectif CQTS-Blais pour les victimes du tabac du Québec, nous avons soif de dépassement. La santé et le mieux-être de la population du Québec guident rigoureusement nos campagnes sociétales et nos programmes de prévention, de sensibilisation et de cessation. Nous sommes honorés de pouvoir contribuer à l’adoption de changements sains pour notre société et nous nous faisons un devoir de réaliser cette mission avec diligence et bienveillance.

Nos valeurs

Bienveillance
La santé et le mieux-être des Québécoises et des Québécois est au cœur de notre mission. L'écoute active et l'empathie font partie intégrante de notre ADN et de nos interventions. Quotidiennement, nous posons les gestes justes et nécessaires afin de défendre les besoins et les intérêts de la population du Québec face à la première cause de mortalité évitable de notre société : le tabagisme.
Crédibilité​
Depuis notre création, en 1976, un profond souci d'excellence et de rigueur scientifique guide tout ce que nous entreprenons. Forts de notre expertise dédiée à la lutte contre le tabagisme et de nos accomplissements, nous sommes une référence légitime en santé publique. Nous comptons plusieurs grandes victoires à notre actif et sommes fiers d'avoir contribué significativement à l'amélioration de la santé des Québécoises et des Québécois et surtout, de continuer d'y veiller.
Audace
Nous n'avons pas froid aux yeux. Nous repoussons les limites, livrons les grandes batailles, osons sortir des sentiers battus et faisons preuve de créativité, d'agilité et de vivacité pour développer et mettre sur pied de nouvelles idées. Nous faisons preuve de courage afin de propulser nos interventions vers d'autres sommets.
Mobilisation
Nous reconnaissons et prônons la force du nombre. C'est pourquoi nous aimons rassembler les forces de tous les acteurs qui œuvrent et soutiennent la santé publique du Québec. Nous exerçons notre leadership, résolument axé sur l'action et la proactivité, dans le but de mobiliser et d'ultimement réaliser notre vision : un Québec sans tabac et atteindre notre objectif d'une première génération sans fumée.
Dépassement
Se distinguer par notre excellence et cumuler les succès nous motive au quotidien. Nous ne sommes pas parfaits, mais nous avons soif d'apprendre afin de nous surpasser jour après jour. Passionnés et ambitieux, nous nous accordons le droit de rêver mieux et sommes particulièrement soucieux de préserver un équilibre entre le savoir-faire et le savoir-être de notre équipe engagée dans la lutte au tabagisme, aux produits de vapotage, ainsi qu’au cannabis.
Être un agent de changement
Par nos interventions, nous influençons les comportements et les attitudes pour une société plus en santé. En y conjuguant nos valeurs, nous façonnons de nouvelles normes sociales et sommes fiers d'être de véritables agents de changement pour la population du Québec!
Précédent
Suivant

Bienveillance

La santé et le mieux-être des Québécoises et des Québécois est au cœur de notre mission. L'écoute active et l'empathie font partie intégrante de notre ADN et de nos interventions. Quotidiennement, nous posons les gestes justes et nécessaires afin de défendre les besoins et les intérêts de la population du Québec face à la première cause de mortalité évitable de notre société : le tabagisme.

Crédibilité

Depuis notre création, en 1976, un profond souci d'excellence et de rigueur scientifique guide tout ce que nous entreprenons. Forts de notre expertise dédiée à la lutte contre le tabagisme et de nos accomplissements, nous sommes une référence légitime en santé publique. Nous comptons plusieurs grandes victoires à notre actif et sommes fiers d'avoir contribué significativement à l'amélioration de la santé des Québécoises et des Québécois et surtout, de continuer d'y veiller.

Audace

Nous n'avons pas froid aux yeux. Nous repoussons les limites, livrons les grandes batailles, osons sortir des sentiers battus et faisons preuve de créativité, d'agilité et de vivacité pour développer et mettre sur pied de nouvelles idées. Nous faisons preuve de courage afin de propulser nos interventions vers d'autres sommets.

Mobilisation

Nous reconnaissons et prônons la force du nombre. C'est pourquoi nous aimons rassembler les forces de tous les acteurs qui œuvrent et soutiennent la santé publique du Québec. Nous exerçons notre leadership, résolument axé sur l'action et la proactivité, dans le but de mobiliser et d'ultimement réaliser notre vision : un Québec sans tabac et atteindre notre objectif d'une première génération sans fumée.

Dépassement

Se distinguer par notre excellence et cumuler les succès nous motive au quotidien. Nous ne sommes pas parfaits, mais nous avons soif d'apprendre afin de nous surpasser jour après jour. Passionnés et ambitieux, nous nous accordons le droit de rêver mieux et sommes particulièrement soucieux de préserver un équilibre entre le savoir-faire et le savoir-être de notre équipe engagée dans la lutte au tabagisme, aux produits de vapotage, ainsi qu’au cannabis.

Être un agent de changement

Par nos interventions, nous influençons les comportements et les attitudes pour une société plus en santé. En y conjuguant nos valeurs, nous façonnons de nouvelles normes sociales et sommes fiers d'être de véritables agents de changement pour la population du Québec!

Notre contribution des douze derniers mois pour un Québec sans tabac

Notre histoire

Le 15 mars 1976 avait lieu la toute première réunion officielle d’un groupe de citoyens unis par la conviction d’agir sur la problématique du tabagisme. À l’époque, nos priorités étaient : les jeunes, les femmes enceintes et la fumée dans les établissements de santé. Sans local ni budget, mais armés d’une volonté de changement qui n’a jamais vacillé depuis, nous avions dès lors entrepris de sensibiliser les députés et ministres au problème du tabagisme. Cette même année, le ministre de l’Environnement, soulignant le « début d’un effort par des groupes de non-fumeurs de faire définir, reconnaître et respecter leurs droits […] », réclamait une étude sur la consommation de tabac dans les lieux publics.

Le 18 juin 1986, le CQTS remportait une victoire majeure, alors que l’Assemblée nationale adoptait le projet de loi 84. Il s’agissait de la Loi sur la protection des non-fumeurs dans certains lieux publics. Entrée en vigueur le 1er janvier 1987, la Loi marquait l’aboutissement de 11 années d’efforts. Toutefois, si la crédibilité du CQTS était à présent bien établie, l’issue de la guerre contre le tabac, elle, demeurait incertaine. L’industrie du tabac pouvait compter sur des sympathisants haut placés et sur une armée de lobbyistes. Chaque initiative pour la santé et le bien commun faisait face à son lot d’entraves et de complications.

Le 19 novembre 1998, le CQTS et Jean-Yves Blais déposent un audacieux recours collectif contre les trois plus grandes compagnies de tabac au Canada. Regroupant environ 100 000 victimes du tabagisme, cette mobilisation cherchait, par l’entremise d’une demande de plus de neuf milliards de dollars en dommages, à officialiser la malveillance de l’industrie du tabac. C’était le début d’une bataille juridique longue et pénible, mais oh combien nécessaire.

Le 26 novembre 2015, l’ancienne Loi sur la protection des non-fumeurs dans certains lieux publics, devenue la Loi sur le tabac en 1998, agrandissait à nouveau sa portée. Dorénavant, elle s’intitulera la Loi concernant la lutte contre le tabagisme. Cette modernisation de la Loi permettait d’inclure aussi de nouveaux fléaux tels que la cigarette électronique. Lentement mais sûrement, les gouvernements reconnaissent l’importance du combat contre le tabagisme.

Après 21 ans de procédures, dont quatre en appel, la Cour d’appel du Québec confirme le jugement historique rendu en 2015 : les compagnies de tabac visées par le recours collectif devront verser près de 14 milliards de dollars en dommages. Hélas, fidèles à leur réputation, les trois compagnies se sont immédiatement placées sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC), en Ontario. La lutte se poursuit.

15 mars 1976

Le 15 mars 1976 avait lieu la toute première réunion officielle d’un groupe de citoyens unis par la conviction d’agir sur la problématique du tabagisme. À l'époque, nos priorités étaient : les jeunes, les femmes enceintes et la fumée dans les établissements de santé. Sans local ni budget, mais armés d'une volonté de changement qui n'a jamais vacillé depuis, nous avions dès lors entrepris de sensibiliser les députés et ministres au problème du tabagisme. Cette même année, le ministre de l'Environnement, soulignant le « début d'un effort par des groupes de non-fumeurs de faire définir, reconnaître et respecter leurs droits [...] », réclamait une étude sur la consommation de tabac dans les lieux publics.

18 juin 1986

Le 18 juin 1986, le CQTS remportait une victoire majeure, alors que l'Assemblée nationale adoptait le projet de loi 84. Il s'agissait de la Loi sur la protection des non-fumeurs dans certains lieux publics. Entrée en vigueur le 1er janvier 1987, la Loi marquait l'aboutissement de 11 années d'efforts. Toutefois, si la crédibilité du CQTS était à présent bien établie, l'issue de la guerre contre le tabac, elle, demeurait incertaine. L'industrie du tabac pouvait compter sur des sympathisants haut placés et sur une armée de lobbyistes. Chaque initiative pour la santé et le bien commun faisait face à son lot d'entraves et de complications.

19 novembre 1998

Le 19 novembre 1998, le CQTS et Jean-Yves Blais déposent un audacieux recours collectif contre les trois plus grandes compagnies de tabac au Canada. Regroupant environ 100 000 victimes du tabagisme, cette mobilisation cherchait, par l'entremise d'une demande de plus de neuf milliards de dollars en dommages, à officialiser la malveillance de l'industrie du tabac. C’était le début d’une bataille juridique longue et pénible, mais oh combien nécessaire.

26 novembre 2015

Le 26 novembre 2015, l'ancienne Loi sur la protection des non-fumeurs dans certains lieux publics, devenue la Loi sur le tabac en 1998, agrandissait à nouveau sa portée. Dorénavant, elle s'intitulera la Loi concernant la lutte contre le tabagisme. Cette modernisation de la Loi permettait d'inclure aussi de nouveaux fléaux tels que la cigarette électronique. Lentement mais sûrement, les gouvernements reconnaissent l’importance du combat contre le tabagisme.

Mars 2019

Après 21 ans de procédures, dont quatre en appel, la Cour d'appel du Québec confirme le jugement historique rendu en 2015 : les compagnies de tabac visées par le recours collectif devront verser près de 14 milliards de dollars en dommages. Hélas, fidèles à leur réputation, les trois compagnies se sont immédiatement placées sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC), en Ontario. La lutte se poursuit.

Notre équipe

Annie Papageorgiou

Directrice Générale
Un film qui m’a marquée :
Cinéma Paradiso

Dominique Claveau

Directrice de la prévention
On me dit souvent que je suis… : Calme

Bernard Dumais

Directeur des finances

Isabelle Mailhiot

Directrice des communications
Mes voyages de rêve :
Une tournée des vignobles en Espagne ou une croisière en catamaran dans les îles grecques

Amélie Brunet

Conseillère à l'évaluation
Ma passion :
Le plein air, particulièrement la randonnée et le camping

Frédérick Bastien Forrest

Producteur au contenu
J’en ai des tonnes :
d’aventures et d’heures passées sur internet.

Cynthia Desrosiers

Adjointe à la direction et gestion des ressources humaines 
J’en ai des tonnes (1)
Ma collection doit compter environ 250 livres! Un vrai rat de bibliothèque

Amélie Brisson

Chargée de contenus
J'en ai des tonnes :
Des idées!


Anny Doyon

Conseillère prévention et développement régional
Ma pire gaffe :
Féliciter une femme pour sa grossesse, alors qu’elle n’était pas enceinte.

Léa Graeffly

Chargée de projets numériques
J’en ai des tonnes…
Des chaussures et des bougies (fait maison!)

Soundiata Konaté

Chargé de projets prévention 
Le voyage de mes rêves : voyage culinaire en Asie, Mali, Colombie

Claudia Lamothe

Chargée de projets
J’en ai des tonnes… Des jeux de société et des tricots entamés

Jeanne Leduc

Coordonnatrice de projets
J’en ai des tonnes
Des vernis à ongles de TOUTES les couleurs.

Nina Olivaud

Chargée de projets prévention 
Ma citation ou mon expression fétiche : voyage, car l’argent reviendra, le temps non

Ibsen Pepperall Gutiérrez

Agent de communication et relations de presse
Ma passion : les films poches.

Sandrine Perks

Coordonnatrice PGSF
J’en ai des tonnes:
Des jeux de société et des plantes

Catherine Prémont

Chargée de projets 
J’adore : voyager, manger et mon chien Charlo

Annabelle Prévost

Coordonnatrice communication marketing
J’en ai des tonnes :
Des souliers, des livres et du vin

Sylvain Quidot

Conseiller scientifique
J’en ai des tonnes:
Le voyage de mes rêves : Japon

Marc St-Onge Gervais

Agent Promotion - Prévention 
J’adore: la musique qui fait peur aux parents

Myriam Vachon

Spécialiste en intelligence de données
Ma passion : Découvrir le monde en mode ‘’backpacker’’ et des fichiers Excel!!!

Toute l’équipe

Lorem et Dolore.

Notre conseil d’administration

Dr., André-H. Dandavino

Président

Mme, Mélanie Champagne

Vice-Présidente

Mme, Nadine Fischer

Trésorière

Mme, Azadeh Keschani

Administrateur

M., John Kayser

Administrateur

M., Kevin Bilodeau

Administrateur

Me, Mario Normandin

Administrateur

M., Michel Rousseau

Secrétaire

Nos membres

Participez à la lutte contre le tabagisme en devenant membre du Conseil québécois sur le tabac et la santé. Ensemble, nous serons plus efficaces en matière de sensibilisation, de prévention et de cessation du tabagisme, tout en contribuant à faire diminuer la consommation de tabac au Québec!

Joignez-vous à nous, en tant qu’organisme associé ou à titre personnel, en remplissant le formulaire.

Association pour la santé publique du Québec

Association pulmonaire du Québec

Centre intégré de santé et de services sociaux 
des Laurentides

Fondation des maladies du cœur et de l’AVC

Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal 
(programme d’aide à la cessation tabagique)

Médicaments Novateurs Canada

Médecins francophones du Canada

Ordre des pharmaciens du Québec

Ordre professionnel des diététistes du Québec

Ordre professionnel des inhalothérapeutes du Québec

Société canadienne du cancer

Mme Nadine Fischer

M. John Kayser

Me Mario Normandin

Mme Mélanie Champagne

M. Pierre Goyette

M. Gilles Ruel

Feu Mme Rachel Bureau, première présidente du conseil d’administration de notre organisme

Dr Marcel Boulanger, président et membre du conseil d’administration du CQTS pendant 21 ans (1994 à 2015).

Mme Lise Blais, membre déléguée de notre recours collectif contre les cigarettières, à titre de veuve de M. Jean-Yves Blais.

Plus de 1 300 membres également inscrits à notre recours collectif qui soutiennent les actions de notre organisme.

Membres associés

Association pour la santé publique du Québec

Association pulmonaire du Québec

Centre intégré de santé et de services sociaux 
des Laurentides

Fondation des maladies du cœur et de l’AVC

Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal 
(programme d’aide à la cessation tabagique)

Médicaments Novateurs Canada

Médecins francophones du Canada

Ordre des pharmaciens du Québec

Ordre professionnel des diététistes du Québec

Ordre professionnel des inhalothérapeutes du Québec

Société canadienne du cancer

Membres actifs

Mme Nadine Fischer

M. John Kayser

Me Mario Normandin

Mme Mélanie Champagne

M. Pierre Goyette

M. Gilles Ruel

Membres honoraires

Feu Mme Rachel Bureau, première présidente du conseil d’administration de notre organisme

Dr Marcel Boulanger, président et membre du conseil d’administration du CQTS pendant 21 ans (1994 à 2015).

Membres invités

Mme Lise Blais, membre déléguée de notre recours collectif contre les cigarettières, à titre de veuve de M. Jean-Yves Blais.

Plus de 1 300 membres également inscrits à notre recours collectif qui soutiennent les actions de notre organisme.