Médias

Les conséquences insoupçonnées du tabagisme et du vapotage sur l’environnement

MONTRÉAL, 31 mai 2022 – En cette Journée mondiale sans tabac, le Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS) salue la thématique choisie cette année par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Le tabac : une menace pour l’environnement. Le CQTS profite de l’occasion pour souligner que la problématique du tabagisme et du vapotage entraîne de multiples conséquences parfois oubliées, en plus d’affecter considérablement la santé des personnes qui fument et qui vapotent, et de leur entourage; il s’agit d’un enjeu de société face auquel le gouvernement doit adopter une position qui sert l’intérêt de tous et toutes.

Le tabac : une menace pour l’environnement s’inscrit dans un contexte social inquiétant. Les efforts dans la lutte contre les changements climatiques demeurent insuffisants malgré les mises en garde répétées des scientifiques à cet égard. Pendant ce temps, l’industrie du tabac se fait pointer du doigt, notamment par l’OMS, pour ses techniques d’écoblanchiment, procédé de marketing qui consiste à donner une image écologique à des produits ou à une compagnie polluante.

« Si on résume, le tabagisme, c’est mauvais pour les humains et c’est mauvais pour la planète. À elles seules, ces raisons sont suffisantes pour tenter d’éliminer les produits tabagiques de notre environnement. On s’inquiète pour notre futur et celui de la planète, mais on tolère des industries qui s’enrichissent aux dépens de notre santé et de l’environnement. C’est une situation aberrante et sans logique », déplore Annie Papageorgiou, directrice générale au CQTS.

Un balado sur les conséquences environnementales du tabac

Le CQTS profite de l’occasion pour annoncer la sortie d’un nouvel épisode de sa série de baladodiffusion, portant sur l’impact environnemental des produits tabagiques et de vapotage. Dans cet épisode, Normand Voyer, chimiste et professeur de chimie à l’Université Laval, en collaboration avec le CQTS, dresse un portrait réaliste et chiffré de la pollution générée par les industries du tabac et du vapotage. Annuellement, on estime à 12 milliards le nombre de mégots jetés dans les rues au Canada. De plus, un mégot de cigarette contient à lui seul suffisamment de nicotine pour contaminer 1000 litres d’eau, rendant ce milieu invivable pour les micro-organismes. Le portrait n’est guère plus reluisant du côté de la cigarette électronique. 

« Lorsqu’elles se retrouvent dans les cours d’eau, les piles contenues dans les cigarettes électroniques utilisées pour le vapotage se dégradent, rouillent et se brisent. Elles relâchent ensuite des polluants appelés « métaux lourds » comme le lithium, le plomb, le mercure et parfois même du cadmium. Il suffit qu’un poisson absorbe l’une de ces substances polluantes avant d’être pêché pour qu’elles se retrouvent dans la chaîne alimentaire », explique Normand Voyer.

L’épisode traitant de l’impact du tabagisme sur l’environnement est disponible au lien suivant. Il s’inscrit dans une volonté de vulgarisation scientifique du CQTS qui permettra une meilleure compréhension et un partage des faits plus approfondi concernant le tabagisme et ses conséquences. L’ensemble des épisodes de la série de baladodiffusion du CQTS est également disponible en écoute gratuite.

Le CQTS invite ceux et celles qui souhaitent arrêter de fumer à consulter l’aide en ligne dans l’onglet J’ARRÊTE. L’aide en ligne J’ARRÊTE offre une démarche de soutien autogérée disponible en tout temps, complètement bilingue, en version mobile, sur tablette et sur l’ordinateur.

À propos du CQTS

Un Québec sans tabac. Voilà la vision audacieuse du Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS). Depuis 1976, nous avons parcouru beaucoup de chemin et continuerons de paver la voie en mobilisant et en rassemblant les acteurs de divers milieux afin d’enrayer la première cause de mortalité évitable au Québec, le tabagisme. Nous sommes aussi plus engagés que jamais à prévenir la consommation du cannabis et des produits de vapotage chez les jeunes.

Forts de notre victoire historique contre les cigarettières canadiennes dans le cadre du recours collectif CQTS-Blais pour les victimes du tabac du Québec, nous avons soif de dépassement. La santé et le mieux-être de la population du Québec guident rigoureusement nos campagnes sociétales et nos programmes de prévention, de sensibilisation et de cessation. Nous sommes honorés de pouvoir contribuer à l’adoption de changements sains pour notre société et nous nous faisons un devoir de réaliser cette mission avec diligence et bienveillance.

– 30-

SOURCE : Conseil québécois sur le tabac et la santé 

RENSEIGNEMENTS :

Constance Léonard-Tessier

Relationniste, Agence Canidé

(514) 442-9021

[email protected] 

Partager

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur email